Nos magasins       > Devenir Franchisé       > Nous rejoindre
> Garantie Satisfait ou 100% Remboursé pendant 100 jours !

Alerte Panier

Le bon d'achat %CODE_PROMO% a été supprimé du panier car il n'est pas valide pour votre commande.
Retrouvez les conseils de nos opticiens et autres news avec "Le mag optique" !

Les articles du mag

Voir plus d'articles

L'opération au laser

L’opération des yeux au laser a plus de vingt ans ! Si vous souhaitez corriger votre défaut de vision à long terme, voilà une solution définitive qui s’offre à vous. Un défaut de vision est lié à une mauvaise forme de l’oeil. L’opération Lasik corrige ainsi la forme de l’oeil lui-même.

Le principe du Lasik

Cette opération consiste à découper une fine partie de votre cornée (la partie transparente et extérieure de l’oeil). Une fois cette lamelle soulevée, on peut accéder à la zone à corriger. En cas de myopie, la cornée sera aplatie au centre de l’oeil. En cas d’hypermétropie ou d’astigmatisme, elle sera creusée en périphérie. La cornée découpée sera ensuite reposée et l’oeil devra cicatriser.

Ainsi, tous les défauts visuels peuvent être corrigés avec cette opération : myopie, hypermétropie, astigmatisme et même presbytie !

A qui s’adresse l’opération ?

A tout le monde, ou presque !
Elle est conseillée pour les personnes qui en ont marre de porter des lentilles de contact ou des lunettes de vue. Elle est idéale pour des sportifs pour qui ces équipements peuvent être gênants.

Certains critères seront vérifiés par un ophtalmologiste avant de vous proposer l’opération. Notamment, le défaut de vision doit être stable. L’opération ne sera donc pas proposée pour une personne de moins de 20 ans.

L’opération pourra corriger parfaitement les myopies jusqu’à -6.00 et des hypermétropies jusqu’à +4.00. Au-delà, l’opération sera possible, mais le résultat ne sera pas parfait. Ce sera néanmoins une nette amélioration.

Contre-indications

La contre-indication principale à l’opération est la présence d’un kératocône (une déformation de la cornée), un glaucome ou une cataracte, une vision non stable, des yeux secs, un herpès oculaire, et plus généralement si les yeux ne sont pas sains. Si la cornée est trop fine ou fragilisée, l’opération ne pourra pas être effectuée.

Avant l’opération

Il faudra effectuer une visite pré-opératoire chez un ophtalmologiste qui vérifiera si vos yeux sont compatibles avec l’opération. Il mesurera notamment l’épaisseur et la forme de la cornée. En effet, puisqu’elle sera découpée, cette dernière ne devra pas être trop fine ou trop irrégulière. Pour cette raison, certains individus ne pourront pas bénéficier de l’opération.

Pendant l’opération

L’opération s’effectue sous anesthésie locale. Plus précisément, des gouttes anesthésiantes sont déposées directement dans les yeux. L’opération est impressionnante au début, mais elle est indolore. On sent une légère pression lorsque la cornée est découpée. L’écarteur de paupière peut être inconfortable.

L’opération est complètement automatisée. Les risques de connaître des complications sont quasiment infimes.

Après l’opération

Il y a quelques règles à respecter pour que l’oeil cicatrise dans les meilleures conditions possibles.

Après l’opération, la vue est floue et inconfortable pendant quelques heures. Le lendemain, 80% de la vue est rétablie. La cicatrisation sera totale au bout de trois mois. Il ne faut surtout pas se frotter les yeux pendant ce temps là. En effet, cela pourrait déplacer la partie de la cornée qui a été découpée.

Il faudra faire attention à ne pas exposer ses yeux au soleil directement après l’opération. Il ne faudra pas non plus se baigner avant la cicatrisation. Il ne faudra pas non plus se maquiller pendant quelques semaines.

Il y a quelques effets secondaires possibles à l’opération, parmi lesquels un assèchement temporaire ou permanent des yeux et une sensibilité à la lumière.

En conclusion

C’est une opération très sûre. Les risques de perdre la vue à la suite de cette opération sont nuls. 95% de personnes ayant fait cette opération en sont très satisfaits. C’est une chirurgie de confort, donc elle n’est pas remboursée par la sécurité sociale. Certaines mutuelles la remboursent néanmoins en partie.
 

Votre navigateur est désuet

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×